Just another Réseau Blog Poliris site
28 juil

Votre agence immobilière d’Albi fait le point sur l’immobilier entre 1998 et 2018 !

AdobeStock_113519317

Si l’équipe de France a renouvelé l’exploit de 1998 en étant à nouveau Championne du Monde, du point de vue du marché immobilier, ces deux années sont loin d’être similaires ! Alors qu’est-ce qui a changé ? Le point avec votre agence immobilière d’Albi.

1998 : une inflation quasi-nulle, des taux à plus de 6 % et des prix à Paris qui font rêver !
En 1998, l’euro n’était pas encore en circulation ! On consommait en francs… L’inflation était à un niveau très bas, quasi-nulle (0,6%), n’empêchant pas les taux de crédit d’atteindre des niveaux qui nous paraissent très élevés aujourd’hui, bien qu’en baisse cette année-là : 6,40 % en moyenne pour les crédits immobiliers à taux fixes sur 16 à 20 ans (contre 1,40 % actuellement) et 5,47 % pour ceux à taux révisables qui représentaient alors près de 40 % de la production totale selon la Banque de France.

Côté prix de l’immobilier, en 1998, ceux de Paris sortent d’une période baissière de 8 années. Après avoir atteint un pic à 3420 €/m² en 1990, ils n’ont fait que baisser en lien avec la chute des transactions pour atteindre 2 260 €/m² en 1998. Ensuite, le marché connaît une phase de reprise faisant monter les prix qui atteignent 6 310 €/m² en 2007, avant de connaître une phase plus erratique de deux ans en lien avec la crise financière (2008-2009), et à nouveau une phase de croissance pour dépasser actuellement 9360 €/m2, un record.
« Si entre 1998 et 2018, les taux de crédit ont baissé de 5 points, faisant passer la capacité d’emprunt pour 1000 € par mois sur 20 ans de 135 000 € à 210 000 €, les prix de l’immobilier à Paris ont augmenté de 314 %, soit plus que quadruplé en 20 ans ! Résultat, le pouvoir d’achat immobilier pour 1000 €/mois a été presque divisé par 3, passant de 60 m² en 1998 à 22 m² actuellement », explique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer, réseau de 185 agences de courtage en crédit.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée