Just another Réseau Blog Poliris site
26 mar

Méfiez-vous des nuisances de la copropriété si vous achetez un appartement à Albi !

AdobeStock_121678552

Quand on passe d’une maison à un appartement, il y a des petites choses à savoir. En effet, la copropriété et ses nuisances ne sont pas toujours un cadeau. Il peut y avoir du bruit dans les parties communes, en dessous ou au-dessus de l’appartement… Surtout si la copropriété date des années 60/70. L’isolation laissait clairement à désirer à cette époque !

Pour ne pas subir de plein fouet les nuisances qui peuvent exister en copropriété et qui peuvent évidemment vous gêner si vous achetez alors que vous avez vécu 20 ans en maison, il y a quelques précautions à prendre. Premièrement, il ne faut surtout pas acheter au rez-de-chaussée ou au 1er, et encore moins au-dessus d’une terrasse de restaurant ou d’un café, et ce, même si l’appartement à Albi que vous avez visité et qui vous plaît est au 3e étage. Il est difficile de se rendre compte du bruit qu’occasionne une terrasse, surtout, le soir, tant qu’on ne l‘a pas expérimenté !

Il faut ensuite faire soigneusement le tour du quartier pour repérer les sources de nuisances (chantier, circulation, sortie d’écoles…) et aussi celui de la copropriété. Vous aimez monter à pied ? Tant mieux ! Grimpez dans les étages et tentez de vous faire une petite idée de l’ambiance qui règne. Tentez d’entrer en contact avec les résidents. Se connaissent-ils ? S’entendent-ils ? Si l’un d’entre eux vous parle, vous en apprendrez sûrement beaucoup.
Il faut savoir que lorsque les habitants d’un immeuble se connaissent, ils sont plus respectueux les uns des autres et il y a beaucoup moins de nuisances.

Pour vous faire une idée de la vie d’une copropriété, le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est de visiter plusieurs fois cet appartement à Albi qui vous intéresse et ce, à différentes heures de la journée. Sachez que, de toute façon, en cas de nuisances répétées, vous pourrez toujours faire intervenir le syndic ou la Police.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée